L’entreprenariat en MOSEL

Travailler dans la production, la communication, l’événementiel sportif ou culturel… Un grand nombre de domaines et de métiers s’offrent à nous, étudiants en LP MOSEL. Chaque cours du programme de la Licence Professionnelle MOSEL – Marketing et communication des Organisations, du Spectacle, de l’Evénementiel et des Loisirs – permet d’enrichir nos connaissances mais aussi de faire des découvertes. Les relations presses, le marketing, la communication digitale, le contrôle de gestion, et bien d’autres nous aident à construire notre projet professionnel.

« Mais qui ne rêve pas d’être son propre patron ? »

V2C

Logo de la société V2C

Jérémy Durand, fondateur et gérant de la société V2C, a accepté d’intervenir en Licence Professionnelle MOSEL dans le cadre du cours de création d’entreprise. Business Plan, Business Model ou Bilan prévisionnel, tout cela ne vous est pas familier ? Laissez-vous tenter par l’aventure MOSEL pour découvrir les dessous de la création d’entreprise.

Le souhait de transmettre son savoir, son expérience mais aussi son ressenti ont convaincu Jérémy pour faire partie des intervenants en MOSEL. Il a notamment une passion pour l’entreprenariat et la culture qui l’ont poussé à transmettre ses connaissances.

L’esprit d’équipe et l’écoute

Apprendre à travailler en groupe, écouter les idées de chacun et chacune, s’organiser, voilà en quoi se résume le cours de création d’entreprise. Il faut faire preuve d’un esprit d’équipe certain, et savoir donner la parole à tous.

L’objectif de Jérémy n’est pas de suivre un programme à la lettre, il a notamment la chance de pouvoir gérer ses cours et de les organiser comme il le souhaite. Nous avons besoin de théorie mais il est surtout important de comprendre les thèmes abordés, d’analyser chaque point. Chaque étudiant a un point de vue différent, le débat, l’échange et le partage sont donc des attraits qui font partie entière de ce module de création d’entreprise. 

« Il n’existe pas de schéma standard »

Par groupe de 4 étudiants nous réfléchissons à un projet de « création d’entreprise ». Jérémy nous assiste pour nourrir nos réflexions, nos échanges et pour nous aiguiller sur nos idées (peut-être, parfois, trop farfelues). Les groupes se créent en fonction, certes des affinités, mais aussi à l’aide des différentes façons de penser, des idées que chacun a en tête. Tout est question de complémentarité ! Comme l’évoque Jérémy : « en appliquant certaines règles de base, on met toutes les chances de son côté pour réussir ».

« Et pourquoi pas ? »

Cela ne fait que deux années que Jérémy propose ce cours de création d’entreprise, mais tous les projets proposés jusqu’à maintenant le satisfont. Des projets viables économiquement, d’autres plus originaux et bien pensés mais malheureusement irréalisables sur le plan financier.

Un projet devenu réalité

Il y a notamment un projet proposé par des étudiants de la #Promo9 en Janvier 2017 : la Necronomi’con, qui est devenu réalité. « Et pourquoi pas ? », c’est ce que s’est dit le responsable de la LP Mosel, Stéphane Laurent, lorsqu’il a assisté à la soutenance de ce groupe. Ce projet de première convention généraliste de culture geek et nippone est aujourd’hui en pleine préparation de sa deuxième saison qui aura lieu les 2 et 3 Février prochains à l’Atraxion d’Andelnans-Belfort.

Necronomi’Con Saison 2

Jérémy rappelle que le cours de création d’entreprise permet certes de parler de projets réalisables mais qu’il n’a pas pour objectif de les réaliser IRL (= in real life). Il se réjouit qu’un tel projet se concrétise aussi rapidement. La LP Mosel ne fait pas de nous des entrepreneurs en herbe mais elle permet en tout cas de nous transmettre une énergie et un état d’esprit créatif.

 

« Mais, comment créer son entreprise ? » 

Tout commence avec une idée, on ne vous cache pas, il faut tout de même avoir une bonne idée. Vérifiez que votre projet est viable économiquement et dans l’environnement qui l’entoure : business plan et business model sont indispensables pour les 3 années qui suivront.

Paperasse et créativité

Ensuite, il faut simplement suivre des démarches administratives auprès du greffe du tribunal ou à la Chambre de Commerce et d’Industrie. Vous voilà chef d’entreprise !

Avec un peu de folie, de persévérance et de rigueur cette casquette de chef sera également « plus simple » à porter. Il est certain qu’être entrepreneur n’est pas chose facile, il faut pouvoir s’accrocher, se défendre et travailler. Faites preuve de persévérance et gardez la tête sur les épaules !

« Vivre sa vie plutôt que de rêver sa vie ! » 

Jérémy décrit la vie étudiante comme la plus difficile mais aussi la plus motivante pour créer son entreprise. La motivation est quelque chose de sacrée, qui peut se perdre au fur et à mesure des années. Il faut pouvoir l’utiliser et ne pas regretter plus tard nos choix.

Une addition de plusieurs métiers

Il est certain que la LP MOSEL n’est pas une licence faite précisément pour entrepreneuriat, d’autres Licences sont faites pour apprendre spécifiquement tout ce qui touche à ce domaine. Jérémy voit l’entrepreneuriat non pas comme un métier mais comme une accumulation de plusieurs métiers nécessaires pour faire tourner une entreprise.

Avoir confiance en soi

Pas besoin d’avoir une idée innovante, il suffit d’avoir l’idée qui pourrait par exemple faciliter ou faire évoluer un domaine. Il faut avoir confiance en son projet, le défendre et le vivre. Seul ou en groupe, réfléchissez à ce projet qui vous fait rêver, et faites tout ce qui est en votre pouvoir pour le réaliser. Personne ne peut vous empêcher de croire en vos idées, il suffit d’y croire soi-même.

 

etat d'esprit

 

 


Maurine Schmitt Promotion Mosel 2018

Maurine Schmitt

Promotion Mosel 2017-18